ICJ23791418
  • Loïs Patton

WRC : Tout roule pour Ott Tanäk en Finlande

Après deux crevaisons lors du rallye Monte-Carlo suivi d’un abandon, l’estonien Ott tanäk, champion du Monde 2019, renoue avec la victoire sur des terres qu’il apprécie !


Ott Tanäk et sa Hyundai i20 coupé WRC sur les routes Finlandaises ©wrc.com


Un voyage en terres inconnues ?


La saison de WRC (World Rally Championship) s’annonce inédite avec 6 nouvelles épreuves partout sur le globe. Les pilotes devront s’adapter à des décors jamais vu. C’était déjà le cas pour cette deuxième épreuve du championnat, qui se déroulait en Finlande.


Depuis quelques années, c’est en Scandinavie, et plus précisément en Suède, que la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) organisait une épreuve en février. Manque de pot, le réchauffement climatique s’est invité. Résultat, des chemins boueux et peu glissants laissant les écuries perplexes quant à l’avenir des rallyes sur glace…


Fort heureusement, le pays du Père Noël a accueilli les équipages dans un cadre plutôt sympathique ! La forêt, les grands espaces et surtout… la neige ! Il est clair que ce manteau blanc recouvrant les chemins forestiers finlandais a redonné le sourire aux organisateurs qui n’arrivaient plus à trouver celle-ci en abondance.


L’espoir a ainsi rejailli en Laponie du 26 au 28 février et même si les routes Finlandaises ont déjà goûté aux pneus crantés des Hyundai i20, Toyota Yaris ou encore Ford Fiesta WRC, il y avait un certain temps que ces routes n’avaient pas été empruntées en hiver.


Le rallye de Finlande est, sans aucun doute, l’un des rallyes les plus mythiques. Ce dernier a toujours eu lieu en août sur les chemins de terre sillonnant les denses forêts du territoire. Le spectacle est à chaque fois grandiose avec des vitesses records. En 2016, le britannique Kris Meeke, au volant d’une Citroën DS3 WRC, clôtura le rallye avec une vitesse moyenne record de 126,62 km/h. Une folie sur de si petites routes !


En 2021, le pays nordique aura l’honneur de recevoir, pour la deuxième fois, une manche du championnat du monde. La date est fixée du 29 juillet au 01 août.


« Il me manquait 200 m ! »


Tels sont les mots énoncés avec chagrin par l’actuel septuple champion du Monde et tenant du titre Sébastien Ogier. Le français, sous pression après sa victoire au Monte-Carlo, se devait de briller pour assoir son avance au championnat du Monde. Ce sera finalement un échec pour le pilote originaire de Gap qui partira à la faute à 200 m de l’arrivée de la dernière spéciale du samedi…


Une faute qui lui coûta beaucoup de temps puisque lui et sa Toyota Yaris finissent le rallye à la vingtième place à plus de 11 minutes du vainqueur.


L’écurie Coréenne Hyundai a réagi à cette erreur en installant l’un de ses pilotes solidement en tête, Ott Tanäk. L’Estonien, champion du monde 2019 avec Toyota et habitué des rallyes terre et neige, a pu tirer son épingle du jeu sur un rallye toujours plus glissant et accidenté.


La Finlande rebat les cartes !


A l’issue de cette épreuve, de nombreux changements s’opèrent…


Les 10 longues spéciales du rallye ont permis aux outsiders de s’extirper en haut du tableau. Au classement final de ce rallye, on retrouve alors Ott Tanäk et sa Hyundai à la première place en 2 heures 03 minutes et 49 secondes. Le local de l’étape, Kalle Rovanperä, s’empare de la seconde place à 17,5 secondes du leader. La Hyundai du Belge Thierry Neuville complète le podium à 19,8 secondes de Tanäk.


Au classement général du WRC, on retiendra l’arrivée en tête du pilote nordiste Kalle Rovanperä avec 39 points suivi d’une Hyundai i20, celle de Thierry Neuville, qui obtient 35 points. Enfin, le Français Sébastien Ogier s’en sort avec la troisième place et 31 points.


A noter que le vainqueur du dernier rallye Ott Tanäk revient dans la course pour le championnat en s’installant à la cinquième place à seulement 4 points du podium.


Les pilotes se donnent désormais rendez-vous en Croatie où se déroulera le prochain rallye de la saison WRC. Les écuries (Toyota Gazoo racing, Hyundai et M-sport) prépareront leurs voitures à de tous nouveaux décors car cette nation s’inscrit dans le calendrier pour la première fois.


Alors, si vous désirez suivre ce rallye spéciale par spéciale, ce sera du 22 au 25 avril sur Canal + !

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Les Berges De L'Info.