ICJ23791418 Victoria’s Secret : un passé sombre ?
  • Eloïse Gerenton

Victoria’s Secret : un passé sombre ?



Défilé Victoria’s Secret 2017. © BestImage

Il y a quelques jours, la célèbre marque de lingerie féminine : Victoria’s Secret était au cœur d’une polémique. Le New York Times a révèlé que Ed Razek, l’ancien directeur marketing de la marque, aurait eu des propos sexistes et des gestes inappropriés envers des mannequins, dont Bella Hadid.


Dans son article, le quotidien américain met en avant le harcèlement sexuel qui aurait régné pendant plusieurs années au sein de l’entreprise.


En 2018, lors d’une séance d’essayage en vue du défilé annuel de l’enseigne, Ed Razek, alors présent à ce moment-là, aurait suggéré à Bella Hadid « d’oublier sa culotte ». Les trois employés qui se trouvaient dans la même pièce, confirment les faits. Le septuagénaire ne se serait pas arrêté là, puisqu’il aurait fait part de son « inquiétude » de savoir si la jeune femme allait être autorisée par la chaine de télévision à « fouler les marches du podium avec ses parfaits nichons ». Le même jour, il aurait posé ses mains sur l’entre jambes d’une autre mannequin en sous-vêtement.


Ed Razek n’en est pas à sa première tentative d’après le New York Times. Andi Muise, la star des podiums de Victoria’s Secret de 2005 à 2007 aurait été victime de l’attitude déplacée de ce dernier. Après une invitation à diner, l’ancien directeur aurait essayé d’embrasser la mannequin. Au cours du repas il serait même allé jusqu’à lui proposer d’emménager avec lui. Dans l’objectif de préserver sa carrière, Andi Muise, se serait montrée cordiale envers lui, malgré les multiples avances qui auraient été faites par ce dernier. Après avoir refusé les propositions, Andi Muise a appris par la suite qu'elle ne serait pas retenue pour le défilé de 2008.


A ce jour, rien n’est encore certains, Ed Razek dément toutes accusations. D’après lui, ces dernières sont "catégoriquement fausses, mal interprétées ou sorties de leur contexte". Il évoque des relations basées sur le respect : "J’ai eu la chance de travailler avec d’innombrables mannequins de premier rang et des professionnelles talentueuses. Je suis fier du respect que nous avons les uns pour les autres.”


Eloïse Gerenton

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com