ICJ23791418
  • Benjamin Ducornait

The Mask Singer, l’ère de la modernisation ?

Mis à jour : oct. 4


Camille Combal entouré du jury de l'émission The Mask Singer. ©TF1

Né en Corée du Sud, adapté aux États-Unis, le nouveau télé-crochet a débarqué en France le 08 novembre dernier. Et, sans grande surprise, c’est signé TF1.


Le déroulement de l’émission est simple. Des célébrités déguisées de la tête aux pieds s’affrontent dans des duels musicaux. Ces personnalités méconnaissables éveillent la curiosité des téléspectateurs autant que du jury. Ce concept de télé-crochet décalé vient renouveler les désormais grands classiques The Voice ou encore la France a un incroyable talent.

Pour TF1, l’heure est au rajeunissement. Le télé-crochet The Voice a soufflé sa 7e bougie non sans mal au printemps dernier. Le succès réunit encore de l’audimat mais la 8e saison a perdu plus d’un million de téléspectateurs en audience moyenne. Par rapport à la première saison, c’est plus de 10 % de parts de marché de perdu. The Voice est quand même renouvelée en 2020, ce qui n’a pas empêché TF1 de proposer un nouveau prime time musical les vendredi soirs.

Le besoin de TF1 est ici d’attirer un public plus varié qui n’est pas forcément intéressé par le monde de la chanson. Tout se joue dans le côté décalé et mystérieux de l’émission.

Faire participer des célébrités rend bien entendu le concept légitime et attractif. C’est ainsi 12 célébrités qui ont accepté de jouer le jeu. Du sport, à la chanson en passant par la politique, l’univers d’origine des participants est très varié.



Une publicité promettant une véritable innovation télévisuelle


Les publicités de lancement qui ont été proposées par la chaîne ont laissé croire à une émission révolutionnaire. On y voyait un Camille Combal très mystérieux et la promesse d’« Un show hors norme ». En parallèle, le déroulement du tournage était resté, lui, très secret. Aucun nom de participant n’a été dévoilé à l’avance et mille précautions ont été prises par la production pour préserver le secret jusqu’à la dernière minute. Il y avait donc de quoi s’attendre à la réussite de la décennie.


Après 2 épisodes de The Mask Singer, il est temps de faire un bilan. Certes, le concept est bon mais il ne crève pas non plus l’écran comme promis. Pour beaucoup de téléspectateurs interrogés, c’est davantage la curiosité de savoir qui se cache derrière les costumes qui les fidélise plutôt que la qualité du télé-crochet.



Mais qui se cache donc sous ce costume ? © Christophe Chevalin - TF1

Aux commandes de l’animation on retrouve étonnamment…Camille Combal. Après Qui veut gagner des millions et Danse avec les Stars, la nouvelle coqueluche de la première chaîne est aux commandes de cette nouvelle émission. Plus inattendu, le jury apparaît comme très prometteur. On y retrouve Kev Adams, Anggun, Jarry et Alessandra Sublet.

La version française de ce télé-crochet est, en outre, le résultat d’un rajeunissement sans précédent de la part de la chaîne. De l’animation au Jury, la moyenne d’âge est de 39.2 ans.

Les candidats apporteront-ils un peu de sagesse à cette jeunesse ? Pour l’heure ce sont Marie-José Pérec et Sheila, ayant respectivement 51 et 74 ans, qui ont été dévoilées les semaines précédentes.


Une émission nouvelle pour éviter le lassement d’un public mais bien loin du télé-crochet du siècle. Rendez-vous ce soir à 21h05 pour le 3e épisode de The Mask Singer avec la promesse, peut-être, de découvrir 2 nouvelles célébrités exceptionnelles après Sheila et Marie-José Pérec découvertes les semaines précédentes.


Benjamin Ducornait

©2020 par Les Berges De L'Info.