ICJ23791418 Stefanos Tsitsipas, l’incarnation d’une génération dorée
  • Ewen Gavet

Stefanos Tsitsipas, l’incarnation d’une génération dorée

Mis à jour : 25 nov. 2019

À seulement 21 ans, Stefanos Tsitsipas n’en est pas à ses premiers coups de raquette sur le circuit ATP (Assiocation des tennismen professionnels). Après une saison complète, entouré de concurrents guère plus âgés que lui, il a battu l'un de ceux-ci dimanche 17 octobre, Dominic Thiem (6-7, 6-2, 7-6) en finale du Masters de Londres.



Conséquence de la fin d’une autre génération toujours au sommet, incarnée notamment par Raphaël Nadal, qui finira la saison n°1 mondial devant Novak Djokovic et Roger Federer, Daniil Medvedev est le meilleur jeune (23 ans) en étant 4e au classement ATP du 11 novembre. Matteo Berretini ferme le couloir emprunté par les jeunes à la 8e place. Au milieu de celui-ci est placé Stefanos Tsitsipas, 6e, à environ 1000 points du 5e Dominic Thiem, tandis que son poursuivant de 22 ans, Alexander Zverev doit lui aussi grappiller plus de 1000 points pour passer devant.

Avec déjà 5 trophées dans l’armoire, le jeune Grec gagne de plus en plus, notamment en intérieur et sur argile où il gagne environ deux tiers de ses matches. Il est aujourd’hui maître du tennis mondial pour la saison 2019 et peut ranger son 6e trophée chez lui, à Monaco. Le droitier n’a laissé en finale à Dominic Thiem seulement un set avant d’essoufler très vite le deuxième 6-2. Pour finir, il a retourné le score du premier set pour que l’arbitre annonce la fin du match et sa victoire. A l’image de son service tout au long du match et les quelques points pris par aces, depuis le début de sa carrière (85,4% de jeux de service gagnés), Tsitsipas ne laisse pas son adversaire breaker sur son jeu. C’est d’ailleurs sur le retour de son service sorti par l’Autrichien que le jeune tennisman de 21 ans a gagné son plus gros titre dimanche soir.


Encore des lacunes


Dû à son manque d’expérience sur le circuit, il peut flancher face à des légendes comme Federer en finale à Dubai (4-6, 4-6). Face à l’autre Suisse, Stanislas Wawrinka contre qui il perd après un match très intense, en 5 sets (6-7, 7-5, 4-6, 6-3, 6-8), il s’énerve après lui-même et casse sa raquette. Face à Dominic Thiem dimanche, Tsitsipas a commencé très fort par deux jeux blancs (jeu emporté sans point pris par l’adversaire (0) pendant le jeu) pris sur son service. Mais il a aussi eu des balles de break. Au moins deux lors du premier set, qu’il n’a pas converti. Il a fini par perdre au tie-break (7-6 pour Thiem) ce début de match.

Ces défauts de jeune professionnel l’auront seulement envoyé lors de cette première saison complète en demis-finale de Grand Chelem, en début de saison avec l’Open d’Australie avant de tomber en 8e à Rolland Garros et au premier tour à Wimbledon et l’US Open.

Ce titre de maître de la saison est dans la continuité des 5 titres déjà acquis en deux saisons pros. Avant les Masters de Londres et cette saison 2019, ce potentiel futur n°1 mondial était déjà remarqué par les spécialistes de la discipline, lui qui avait déjà gagné le trophée équivalent pour les - de 21 ans l’an dernier.


Ewen Gavet

0 vue

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com