ICJ23791418
 
  • evathomas6

Skam France, miroir d’une nouvelle génération

Fraîchement sortie, la saison 7 de Skam France est déjà dans toutes les têtes. Dédramatisant et sensibilisant un sujet tabou, le déni de grossesse , la série met en avant une nouvelle fois une problématique sociale.

« La mif » au complet, dans la septième saison de Skam France. ©Instagram @skamlaserie

Depuis le 15 janvier, les téléspectateurs découvrent la nouvelle saison de Skam France disponible sur la plateforme Francetv Slash. Après 6 saisons et une explosion des audiences, la saison 7 arrive avec diversité et liberté le tout avec une pointe de légèreté. Centrée sur le personnage de Tiffany, interprétée par Lucie Fagedet, la nouvelle saison aborde la problématique du déni de grossesse. Déjà présente dans la saison 6, Tiffany incarne ici le rôle d’une jeune lycéenne bouleversée par l’apparition d’une grossesse non désirée. Cette septième saison, se déroulant loin du Covid-19, marque aussi l’arrivée d’une nouvelle production avec à la tête deux femmes. Shirley Monsarrat a remplacé David Hourrègue à la réalisation et Deborah Hassoun se charge du scénario.



Les origines de Skam France


Sortie en 2015, la série d’origine norvégienne, Skam, signifiant « honte », est popularisée en 2018 dans de nombreux pays. C’est donc l’Espagne, l’Allemagne, les États-Unis, l’Italie, les Pays-Bas et la France qui s'adonnent à cette nouvelle aventure télévisuelle. Skam raconte l’histoire de plusieurs lycéens qui au fil des saisons se lient d’amitié. Différente et singulière, la particularité des saisons se joue sur la pluralité des sujets évoqués. La diffusion de la série échappe à tout fonctionnement classique. Les scènes sont diffusées en temps réel et chaque vendredi à 18 heures l’épisode sort dans son intégralité. Les personnages sont aussi très présents sur les réseaux sociaux, permettant ainsi une connexion directe avec les téléspectateurs. En 2019, Skam France prend son envol en produisant trois nouvelles saisons inédites. Elle se détache donc de l’histoire originelle norvégienne.



Skam France brise les tabous


Entre déni de grossesse, identité sexuelle, handicap, bipolarité et religion, la palette des sujets abordés est large. L’œuvre télévisuelle reflète l’image de la jeunesse actuelle, en constant questionnement et en quête d'identité. Éclectique, touchante et moderniste, la série lève le voile sur des thématiques jugées tabous et incomprises par la société, le tout en jouant la carte de l’humour et de l’autodérision. La nouvelle saison laisse place à un flot de nouveaux sujets avant-gardistes avec en tête d’affiche, le déni de grossesse. Mais la septième saison s’ouvre aussi à la transidentité, mise en avant par le personnage de Max joué par l’acteur Sohan Pague.



Des personnages au caractère singulier

La touche singulière des personnages en a fait l’essence de l’œuvre. Ambitieux, en quête de liberté et à la découverte de soi, les acteurs sont le portrait de la génération Z. Les saisons 6 et 7 ont accueilli de nouveaux personnages. Les anciens ont laissé la place à Lola, Tiffany, Max, Maya, Redouane, Bilal et Jo. Ils ont pris la relève et forment « la mif ». Portant des identités différentes et assumant leur personnalité, ils brossent l’image d’une génération inclusive.


Réalisme, légèreté et diversité signent donc l'empreinte de la série. La popularité de Skam France ne cesse de grandir. C’est donc avec beaucoup de modernité et de nouveauté que la série a su se faire une place dans le milieu audiovisuel français. A ce jour, neuf épisodes sont déjà disponibles sur Francetv Slash.


Eva Thomas


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout