ICJ23791418
  • Benoît Lesaulnier

Movember : Quand la moustache sauve des vies

Entre tabou et méconnaissance des pathologies, le "mois de la moustache" agit pour la santé des hommes. Novembre est l’occasion de mettre sur le devant de la scène ce mouvement international mêlant défis et solidarité.


Le pilote de Mercedes participe au concours de la meilleure moustache. © Twitter : @ ValtteriBottas


Né en 2003 en Australie, le mouvement « Movember » est le rendez-vous annuel de prévention des risques liés à la santé masculine. Ce geste caritatif consiste à laisser pousser sa moustache afin de montrer son soutien à la cause. La fondation « Movember » finance des projets pour lutter contre les maladies concernant les hommes. Par exemple, les financements permettent d’apporter un soutien moral aux hommes en dépression. Sur le même modèle qu'”Octobre Rose" qui soutient financièrement les recherches sur le cancer du sein, « Movember » a un impact grandissant sur la santé masculine.

Les maladies les plus meurtrières sont le cancer de la prostate et des testicules. Un sujet tabou chez les hommes mais qui engendre la mort de 8 700 personnes en France chaque année. L’organisation du mouvement « Movember » cherche à prévenir les problèmes mentaux et les cas de suicides récurrents chez les hommes. Le site de l’organisation affirme que soixante hommes se suicident chaque heure dans le monde. Un chiffre qui alerte sur le tabou de la santé des hommes dans la société.

L’organisation dénonce aussi une faible représentation des maladies masculines. Le but est aussi d’informer au maximum la jeunesse et de l’inciter à se faire dépister.


Campagne décalée pour alerter


Le « Movember », c’est avant tout prévenir des maladies rarement évoquées. C’est pourquoi l’organisation dévoile une campagne de publicité décalée, pour parler du sujet à tout le monde.




Porter la moustache pendant 30 jours ne contribue pas au financement ou à la recherche. Toutefois d'autres moyens y contribuent.

En 2019, 74 millions d’euros provenant d’une vingtaine de pays ont permis de financer les 1250 projets en faveur de la santé des hommes. Ceux qui le souhaitent peuvent participer à un défi physique en courant 60 kms durant le mois afin de récolter un maximum de dons. Des événements caritatifs peuvent aussi être organisés afin de réunir des fonds. Hommes et femmes peuvent participer aux nombreux défis que propose le concept. Valtteri Bottas, le coéquipier du nouveau recordman de Formule 1, s’est lancé dans la collecte d’argent pour défendre cette cause. Avant lui, des stars comme Will Smith, George Clooney ou David Beckham se sont prêtés au jeu. Des figures qui permettent d’attirer de nombreuses personnes. En 2019, La plateforme avait compté l’inscription de 399 441 participants. Grâce à l'aboutissement des projets, le mouvement espère une baisse de 25 % de morts prématurées chez les hommes d'ici 2030.


Benoît Lesaulnier



©2020 par Les Berges De L'Info.