ICJ23791418
  • Coline Cornuot

Les “Culottées” : de la BD au petit écran

Mis à jour : oct. 7

À la veille du 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, le site France.tv accueille une nouvelle série animée : Culottées ! Après leur succès en BD, ces femmes au destin hors du commun sont propulsées sur petit écran.




La série met à l’honneur une grande diversité de femmes d’exception © Silex

Clémentine Delait, Joséphine Baker, Delia Akeley, Betty Davis, Nellie Bly... Dans son ouvrage Culottées, Pénélope Bagieu dépeint le destin extraordinaire de ces femmes qui ont osé, de ces “femmes qui ne font que ce qu’elles veulent”. Avec un trait pop et coloré, elle met en scène tour à tour volcanologue, interprète des animaux, créatrice de trolls et bien d’autres qui ont, à leur manière, marqué l’histoire. Mais qui en restent néanmoins inconnues du grand public.


Après le succès de ces albums, récompensés par le prix Eisner de la bande dessinée, il aura fallu trois ans d’attente pour que la bande dessinée soit enfin adaptée sur petit écran. C’est lors de la conférence de presse du Festival du film d’animation d’Annecy, le 13 juin 2018, que les premiers extraits du projet développé par France Télévisions ont été dévoilés. La série est dès maintenant diffusée sur France 5, disponible sur le site France.tv et se décline en 30 épisodes de 3 min 30.



Une équipe 100 % féminine


Les dessins animés sont produits par Silex Films, une boîte de production dont l’équipe est exclusivement féminine, et l’intégralité des voix de la série est doublée par Cécile de France. À la réalisation, on retrouve le duo formé par Mai Nguyen et Charlotte Cambon, toutes deux diplômées de l’école des Gobelins et de La Poudrière. Et le scénario est signé Élise Benroubi et Émilie Valentin.


La série est accessible aux plus jeunes comme aux plus âgés, et reste fidèle à l’esprit des albums et à l’humour de Pénélope Bagieu. Les décors minimalistes mais colorés et l’énergie joyeuse du dessin font revivre ces héroïnes oubliées. Même si elles sont encore largement invisibilisées “les femmes extraordinaires [...] sont partout, il suffit de les choisir”, constate Pénélope Bagieu. C’est pourquoi de nombreux projets de ce genre se développent. On peut citer par exemple Virago, la chaîne YouTube d’Aude GG, qui dresse le portrait des femmes qui ont marqué l’histoire ou le projet Les Scienceuses de Marion Séclin, qui met à l’honneur les femmes scientifiques. Des initiatives qui permettront à tous, petits ou grands, garçons ou filles, de rencontrer ces figures historiques hors du commun.


Coline Cornuot

31 vues

©2020 par Les Berges De L'Info.