ICJ23791418 League of Legends : la saison 10, symbole de longévité
  • Basile Puaud

League of Legends : la saison 10, symbole de longévité

Le 10 janvier 2020 a commencé la dixième saison de League of Legends. Comme toutes celles qui l’ont précédées, elle a apporté son lot de changements et de nouveautés. Cependant, l’ampleur des modifications apportées au jeu et la motivation de Riot Games dans leur communication prouve que la longévité de League of Legends n’a pas fini de surprendre. Depuis sa sortie en 2009, le jeu n’a cessé de surprendre pour arriver aujourd’hui au rang de jeu le plus suivi au monde (32 millions de spectateurs pour la finale des Mondiaux). Mais qu’a apporté la saison 10 ? C’est le moment de voir ça...



L'influence des dragons élémentaires


La carte du mode de jeu « classique » de League of Legends est traversée par une rivière. Dans cette rivière se trouve l’antre du dragon où les joueurs peuvent affronter ces bêtes ailées. Un dragon élémentaire y apparaît au bout de 5 minutes de jeu. Quand un dragon est vaincu, un autre réapparaît 5 minutes plus tard. L’élément des deux premiers dragons qui apparaissent est aléatoirement choisi entre le feu, l’eau, la terre et l’air. Chaque élément offrant un buff (bonus) différent. À partir du troisième dragon, tous les suivants apparaîtront sous l’élément du second. Après la mort du dernier dragon élémentaire, c’est le dragon ancestral qui apparaît pour tout le reste de la partie. La saison 10 a apporté une subtilité de plus à ce système.


Désormais, lorsqu’une équipe a vaincu 4 fois un dragon du même élément, la puissance élémentaire de la bête se répand dans la faille de l’invocateur et la modifie. Dans les faits, la carte est modifiée selon l’élément du dragon en question. Le dragon des océans répand la vie. Il fait fleurir les buissons de la carte et en crée d’autres, ce qui offre plus de cachettes potentielles aux joueurs pour tendre des embuscades. À l’inverse, le dragon infernal déchaîne ses flammes sur la carte. Il détruit certains murs et brûle des buissons. Le dragon des montagnes impose la force séculaire des pierres à la carte en créant de nouveaux murs. Et pour finir, le dragon des nuages porte les joueurs sous le vent en créant pour l’équipe qui l’a vaincu des zones où leur vitesse de déplacement est augmentée.


Outre les bonus et les modifications de terrain, l’influence d’un dragon amène également certains changements purement esthétiques de la carte ( terre brûlée pour le Drake de feu par exemple).


En plus de cette modification de la mécanique, des dragons et de nouveaux objets ont été implémenté dans le jeu, et de nouveaux champions et/ou modifications de champions sont à venir. Cependant, ce qui est réellement intéressant dans l’arrivée de cette saison 10, c’est le cœur et l’énergie qu’ont mis les équipes de Riot Games.

En effet, après la venue et le succès colossal quasi-instantané de Fortnite, les joueurs n’ayant pas l’habitude de voir League of Legends "deuxième" n’ont pas hésité à très vite le qualifier de "dead game". Ce fut une période très creuse pour le jeu et la communauté. C’est en regardant ces événements que l’on comprend l’importance de cette dixième saison et de sa communication. Que ce soit par la sortie régulière de teasers, d’événements, ou par le développement d’autres facettes du jeu comme une BD basée sur certains champions jouables, ces dernières années ont vu s'opérer une longue relance de l’intérêt pour le jeu et cette saison 10 en est un des piliers. Des développeurs talentueux et motivés soutenus par une communauté grandissante et interactive, c’est ce que League of Legends est et sera sûrement pour un bon moment.


Basile Puaud

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com