ICJ23791418 Le village Alzheimer : une première en France
  • Océane Guyon

Le village Alzheimer : une première en France

Soigner la maladie d’Alzheimer, loin des hôpitaux, c’est l’objectif du «village Alzheimer». Une expérimentation unique en France qui verra le jour dans la ville de Dax au printemps 2020. C’est un projet ambitieux dans un pays investi dans la recherche sur la maladie.


Une vision d'ensemble du village. Crédit Photo : Village Alzheimer Landais

Une maladie grandissante


La fondation France Alzheimer estime que d’ici 2020, 1 275 000 personnes seront atteintes d’Alzheimer. Une maladie dégénérative pour laquelle aucun traitement miracle n’existe, il est seulement possible de ralentir sa progression. Des traitements médicamenteux peuvent être prescrits par le médecin traitant mais ils sont très contestés par leurs effets secondaires et leurs efficacités variables. La prescription médicamenteuse n’est pas obligatoire, c’est le médecin qui a le pouvoir de décision en fonction de l’évolution de la maladie chez le patient. Il est également possible de la soigner par des alternatives thérapeutiques fondées sur la stimulation de la mémoire et sur des activités favorisant le lien social. C’est une approche axée sur la personne et sur l’accompagnement de son entourage, essentiel dans le traitement du patient. Une alternative au fondement du futur village français.


La création d’un véritable lieu de vie


Le projet ambitieux du village Alzheimer est de fonder un lieu de vie mettant en lien les résidents et la vie extérieure. Situé à côté de la ville de Dax, dans le sud-ouest de la France, le village est totalement recréé dans le style landais. Il est composé de 4 résidences ainsi qu’une supérette, un coiffeur, une médiathèque ou encore un auditorium. Le projet mise sur une approche bienveillante pour répondre aux besoins et aux centres d’intérêts de chacun. Pour les adeptes de la nature, ils pourront se balader ou pratiquer le jardinage dans le parc de plusieurs hectares. Afin de favoriser le lien social, les Dacquois pourront profiter des activités et des infrastructures présentes sur le site pour que les résidents soient en lien avec le dynamisme de la ville. Des bénévoles seront recrutés pour faire le lien entre le village et l’extérieur. Ils seront chargés d’organiser divers activités culturelles ou sportives internes mais aussi d’accompagner les résidents aux activités externes au village dans l’agglomération dacquoise. Ce sont principalement ces acteurs clefs qui animeront le village. L’objectif principal est de permette à la ville de Dax de profiter des activités du village.

La famille a également un rôle déterminant pour les patients, il est important de préserver les liens avec les proches qui bien souvent se sentent impuissant face à l’arrivée de la maladie. Le village est conçu pour accompagner l’entourage,  pour qu’il ait un rôle actif dans la vie du patient. Ainsi, la famille pourra profiter des infrastructures et des activités proposées mais aussi loger sur place si elle le désire.


La place centrale du village, un lieu de rencontre et d'échanges. Crédit Photo: Village Alzheimer Landais

Une approche innovante


« Ici pas de blouses blanches », le village qui accueillera 120 résidents dont 10 de moins de 60 ans, est aussi composé de médecins et d’infirmières pour répondre aux besoins des patients. Ils leur apporteront les soins nécessaires en fonction du stade de leur maladie et suivront leur évolution. C’est une approche non médicamenteuse qui fera l’objet de recherches sur les effets d'une approche thérapeutique pour soigner la pathologie. Le village accueillera un Centre Ressource pour la recherche sur Alzheimer dans son enceinte. Déjà expérimenté aux Pays-Bas, le village Alzheimer a montré ses bienfaits sur les patients notamment sur l’allongement de l'espérance de vie de certains. C’est une première en France qui, si les effets sont bénéfiques à long terme, pourra se développer dans d’autres villes françaises.


Océane Guyon

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com