ICJ23791418 Le fléau des violences du football amateur
  • Vincent MAHEUX

Le fléau des violences du football amateur

Mis à jour : 18 nov. 2019

Le week-end du 10 novembre a encore marqué le football amateur. Nous avons encore assister à de nombreuses violences lors de quatre matchs de District alors que ceci est pourtant interdit. Des joueurs se demandent que faire devant ses sérieux problèmes qui ne font que de s'accentuer depuis de nombreuses années. Pour La Ligue-Centre Val de Loire l'objectif est clair : éradiquer toute violence dans le foot.

©Le Parisien

Depuis de nombreuses années, le phénomène de violences dans le football amateur n’a cessé de s’accentuer. On remarque de plus en plus d’incivilités et d’indisciplines autour et sur les terrains de foot au sein de tous les districts de France. Ce genre de comportements ne date pas d’hier mais il s’amplifie : les terrains de districts sont devenus un champ de batailles. Encore ce week-end, lors du match Pont-Chrétien - Saint-Gaultier, dans le département de l’Indre ; un joueur appartenant au club de Pont-Chrétien a sauvagement frappé un arbitre. Celui-ci a dû être amené à l’hôpital à cause des blessures ressenties. Ces problèmes inquiètent et interrogent de nombreux passionnés sur la possibilité de pratiquer leur sport dans de bonnes conditions.


Le football est un lieu de rencontre et d’amusement. On s'y retrouve notamment pour partager des moments inoubliables et pour se faire de nouveaux amis.

Les retrouvailles du dimanche doivent permettre de passer un excellent moment entre amis et donne lieu à la plaisanterie tous ensemble pendant toute une après-midi. La 3e mi-temps est aussi un incontournable du football amateur et reste un symbole encore très apprécié des joueurs. Tous ces symboles du football amateur sont aujourd’hui bafoués par des comportements inacceptables et inadmissibles.

Il est vrai que les footballeurs professionnels ne montrent pas tous le bon exemple : la petite claque assénée à Dubois de la part de Benedetto lors de l’Olympico joué le 10 novembre, sont des gestes qui ne devraient pas exister sur les terrains de sport en général. Mais au-delà des professionnels, de plus en plus d’amateurs se permettent des folies lors de leur rencontre du week-end : insultes, menaces de mort ou encore violences physiques sont souvent aux programmes. Dans 41 % des cas de violences recensées lors d'une rencontre de football amateur, l'arbitre en était la victime, selon une note de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (Ondrp).

Le plus inquiétant est de voir que dans les catégories jeunes, les violences s'accentuent et sont de plus en plus fréquentes lors de leurs matchs. La passion est très souvent estompée par la peur du résultat, la peur de mal faire et de rater leurs matchs.



A la famille du football de changer et de redorer son blason !


Les Ligues et les Districts sont unanimes : tous souhaitent éradiquer la violence dans le foot. Par exemple, La Ligue Centre-Val de Loire a fait part d’un communiqué ce lundi sur l’incident du match Pont-Chrétien - Saint-Gaultier. La Ligue s’accorde pour condamner les actes de violences durant les matchs et souhaitent que les joueurs soient suspendus pour leurs actes. Il est donc souhaitable que l’ensemble des institutions du football, que ce soit les clubs ou les ligues, se rassemblent pour mettre fin à ces incivilités et que les fidèles passionnés du ballon rond puissent jouer tranquillement.


Malgré tout, il ne faut pas être totalement négatif : il reste encore de nombreux joueurs et de nombreux clubs très respectueux, où le sport est avant tout une passion et un moment de détente. C’est par ces associations que le football amateur se développe et cela permet de faire éclore de véritable pépites avec une formidable mentalité et un comportement irréprochable.


Pour réussir à éliminer ces problèmes de comportement, l’ensemble des joueurs et des institutions, et quels que soient leurs niveaux, doivent aujourd’hui prendre conscience que les violences physiques ou verbales n'ont rien à faire dans notre sport préféré. Chacun doit prendre ses responsabilités car nous sommes tous là dans le même but : s’amuser et prendre du plaisir sur les terrains durant toute notre saison.

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com