ICJ23791418
  • Antonin Albert

Le rapport d’Oxfam international qui fait froid dans le dos

Mis à jour : oct. 2

Il y a 15 jours, et comme chaque année, l’organisation internationale Oxfam a dévoilé son rapport concernant les inégalités dans le monde. Celui-ci dresse un tableau peu optimiste de la situation actuelle mondiale, le décalage entre les plus pauvres et les plus riches s’agrandit.


L'ONG constate qu’au fur et à mesure des années, les richesses se concentrent de plus en plus. Cela est aussi vrai pour l’année 2019 : la richesse des 1 % les plus riches de la planète dépasserait celle possédée par 90 % de la population mondiale soit 6,9 milliards de personnes.

Selon Oxfam, « D’après de nouvelles estimations de la Banque mondiale, près de la moitié de la population mondiale vivrait avec moins de 5,50 dollars par jour, et le rythme de réduction de la pauvreté a ralenti de moitié depuis 2013 ».


D’après eux, les inégalités de revenus sont en constante augmentation, et les gouvernements favorisent ces milliardaires puissants, "une minorité d'hommes blancs se taille la part du lion" résume l'ONG.



La France n’est pas une bonne élève

Pour la porte-parole d'Oxfam France, "les inégalités sont au cœur de fractures et de conflits sociaux partout dans le monde. Elles sont le résultat de politiques sociales et fiscales qui réduisent la participation des plus riches à l'effort de solidarité par l'impôt et fragilisent le financement des services publics".

La France ne fait en effet pas exception à ce constat, puisqu’elle compte 41 milliardaires, quatre fois plus qu'après la crise financière de 2008, dont plus de la moitié ont hérité de leur fortune. Leur richesse cumulée représente 329,9 milliards de dollars, soit cinq fois plus qu'après la crise de 2008.

Bernard Arnault, détenant 117 milliards de dollars, est le symbole de la prospérité des milliardaires français. Le patron du groupe de luxe LVMH est l’un des hommes les plus riches du monde, aux côtés de Jeff Bezos, patron d'Amazon ou encore Bill Gates, PDG de Microsoft.



En ce qui concerne la France, 7 milliardaires possèdent autant que les 30 % les plus pauvres. De profondes inégalités sont donc en place en France. Ces dernières sont d’ailleurs en hausse en 2019, puisqu’on compte 400 000 pauvres de plus en France selon l'INSEE. Les plus pauvres restent les grands perdants des mesures budgétaires depuis le début du quinquennat : ce sont les seuls à ne pas avoir vu leur pouvoir d'achat augmenter significativement" déplore Oxfam.



Pour illustrer...


À partir de la fortune du milliardaire numéro un français, Oxfam établit un calcul. En économisant 8 000 euros par jour (soit environ 240 000 euros par mois, ou encore 2 920 000 euros par an) depuis la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 jusqu’au 20 janvier 2020 (date de sortie du rapport), on atteindrait une fortune équivalente à 1 % de celle de Bernard Arnault, autant dire que c'est pas gagné...


Antonin Albert

©2020 par Les Berges De L'Info.