ICJ23791418 Le monopole YouTube : histoire d’un succès inédit
  • Aubin Luquet

Le monopole YouTube : histoire d’un succès inédit

1,9 milliards d’utilisateurs, disponible dans 79 pays et une utilisation effective de 95 % par les internautes, YouTube est aujourd’hui un véritable monstre du web qui a acquis en une dizaine d’années un monopole quasi-complet de la diffusion de contenu vidéos. Ce succès est le fruit d’une recette inédite qui a révolutionné nos façons de consommer des vidéos.




Musique, gaming, podcast, tutos ou DIY ("Do It Yourself"), chacun son contenu sur YouTube. En effet, la plateforme propose une diversité de contenus absolument phénoménale. De la culture au sport en passant par le jeu vidéo et ceux-ci disponibles dans 76 langues, cet éclectisme est l’une des grandes forces du géant du web. Chacun son contenu, une philosophie qui permet au site de toucher un public large, de tous les âges et de tous les milieux. A l’image des 70 % des mères de famille françaises qui l'utilisent aujourd'hui.


Une ascension fulgurante


À l’origine, YouTube est créé en février 2005 par Chad Hurley, Jawed Karim et Steve Chen. C'est alors un site de rencontre par échange de vidéos. Mais ce format est rapidement abandonné car ce n’est pas à cette fin que les internautes utilisent la plateforme. Elle est ensuite rachetée par Google en 2006 pour la modique somme de 1,65 milliards de dollars. Sa popularité s’accroît alors de manière exponentielle, le milliard d’abonnés aux chaînes est atteint au bout de 4 ans seulement en 2010.

De nouveaux contenus vont alors germer sur la plateforme. Notamment le gaming et les podcasts, formats les plus vus sur YouTube. Ces contenus inédits sont la clé du succès de la nouvelle possession de Google. Par sa gratuité, elle devient un moyen d’expression et un lieu de visibilité pour de nouveaux créateurs, les Youtubeurs. Il s’agit de personnes lambda à l’origine ce qui permet une identification facile de la part du public. Ils deviennent ainsi de véritables stars et sont à la base du succès du produit. PewDiePie et autres Squeezie ou Cyprien à l’échelle française, qui totalisent des dizaines de millions d’abonnés, en sont les parfaits exemples. La mise en disponibilité gratuite de la musique participe aussi au triomphe du site.


Une concurrence réduite à néant


Parallèlement à l’accroissement de sa popularité, YouTube va peu à peu prendre le pas sur sa concurrence en commençant par sa concurrence directe. Dailymotion, l’hébergeur de vidéo français sera vite dépassé et réduit au rang de marginal par la popularité croissante de son rival. Plus performante, la plateforme américaine va même attirer des vidéastes jusqu’alors sur Dailymotion tel que Kemar. Elle est alors leader mondial du contenu multimédia sur internet.

Mais l’ascension ne s’arrête pas là, ce succès se démocratise à toutes les générations. La plateforme devient alors une concurrence réelle pour la reine du monde du multimédia : la télévision. Les formats très dynamiques et la possibilité de choisir son contenu de manière individuelle créent une défiance envers la télévision notamment chez les jeunes. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ne regarde que peu ou plus la télévision, là où leur consommation de vidéos est quotidienne. Cette pratique reste encore marginale dans les autres générations chez lesquelles on retrouve plutôt une cohabitation entre les deux formats. Ainsi, peu à peu le site, en compagnie d’autres plateformes comme Netflix, prend le pas sur la télévision. Comme en témoigne l’apparition d’anciennes gloires de la TV sur YouTube à l’image de Julien Lepers ou Valérie Damidot.

En une dizaine d’années, YouTube s’est constitué un monopole mondial sur le contenu vidéos. Même si d’autres plateformes viennent lui faire concurrence dans des registres spécifiques à l’image de Netflix, elle est aujourd’hui un des symboles des révolutions dans notre manière de consommer dans nos sociétés depuis le début du XXIe siècle.


Aubin Luquet


0 vue

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com