ICJ23791418 Kaamelott : "la patience est un plat qui se mange sans sauce"
  • Lucie Besse Razac

Kaamelott : "la patience est un plat qui se mange sans sauce"

Enfin ! Après 11 ans d'attente après la diffusion du dernier épisode de la série d'Alexandre Astier, un premier trailer du film qui sortira en juillet 2020 vient d'être dévoilé. Une occasion de revenir sur ce programme court humoristique qui a changé à jamais l'histoire des séries télévisées.


Après s'être lancé dans un one man show avec "l'Exoconférence" ou même la réalisation de dessin-animé avec Astérix et le Domaine des Dieux et Astérix et Obélix et le Secret de la Potion Magique, Alexandre Astier se plonge dans le long métrage pour donner une suite à la série à succès Kaamelott. La série retraçant les aventures du roi Arthur, interprété par Alexandre Astier lui-même, et de ses chevaliers dans leur quête du Saint Graal, va donc enfin se voir attribuée une suite sous la forme d'une trilogie, 15 ans, 6 livres et 458 épisodes après le début de la série. Avec ce premier film intitulé Kaamelott Premier Volet, est pris le pari de modifier une recette qui a déjà fait ses preuves dans le passé pour faire renaître une histoire et des personnages qui manquent cruellement aux Français. Car Kaamelott est bien plus qu'une simple série télévisée, c'est surtout des personnages récurrents qui ont, au fil des saisons, contribué à former une véritable communauté autour d'eux qui ne cessait d'attendre désespérément la suite du programme promise suite à la dernière saison. Les fans ont donc dû attendre 11 ans ! 11 longues années parsemées de problèmes de droits d'auteurs, d'annonces très évasives, et d'une exposition avant de finalement pouvoir connaître la date de sortie du long métrage tant attendu. Un public qui en attend donc beaucoup de ce film censé répondre au cliffhanger jamais résolu dans la dernière saison.



C'est dans un trailer d'une minute et six secondes, visionné près de 8 millions de fois en 48 heures que l'on peut voir les premières images de Kaamelott Premier Volet. Avec ce dernier, les fans peuvent se réjouir de retrouver des personnages très appréciés comme Perceval, Karadoc, Léodagan ou même Merlin et le père Blaise. On y retrouve aussi beaucoup d'autres personnalités qui incarneront de nouveaux rôles comme le chanteur Sting, Guillaume Galienne ou l'actrice et chanteuse anglaise Jehnny Beth, tous semblant appartenir au côté des méchants. Même si on peut penser les apercevoir, on note plusieurs absents dans cette première bande annonce : le Roi Arthur, Lancelot et Guenièvre, ce qui engendre le fleurissement de théories toutes plus incroyables les unes que les autres. Avec des décors très variés passant d'un désert aride à une plaine enneigée, le trailer nous laisse avec de grandes interrogations quant au synopsis du film, même si l'on sait que l'histoire se déroulera après la prise du trône de Bretagne par la force par Lancelot et l'organisation des anciens chevaliers et autres personnages récurrents en groupes de résistants. On remarque tout de même plusieurs détails qui nous replongent immédiatement dans l'univers de la série, par exemple on retrouve Gauvain et le frère de Bohort (lui aussi grand absent du trailer) autour d'une table ronde de fortune (après que la vraie ait été brûlée par Lancelot dans le dernier livre), surement créée en hommage au règne d'Arthur. On retrouve aussi Alain Chabat dans son costume de Duc d'Aquitaine et Christian Clavier lui dans son rôle de jurisconsulte. Il est aussi certain que le film montrera une grande bataille comme en témoignent les quelques images de catapultes et d'armée que l'on peut voir sur la vidéo.


"La patience est un plat qui se mange sans sauce"


Seule et unique réplique de ce trailer récitée par Perceval, elle fait bien entendu référence au personnage et à sa fâcheuse tendance à mélanger les expressions. Mais elle appelle aussi les fans inconditionnels de la série à patienter encore un peu puisque juste après est révélée la date de sortie du film : le 29 juillet 2020 soit presque trois mois avant la date de sortie initiale. Avec une vidéo de seulement une minute, Alexandre Astier a su faire renaître immédiatement tout l’engouement qui a existé autour de Kaamelott et qui s'est finalement estompé. Alors même si cette bande annonce ne nous a toujours pas permis de comprendre les règles du cul de chouette ou du sloubi, il aura au moins le mérite de rassasier les fans qui attendent désespérément des nouvelles de la trilogie tant attendue depuis plus de dix ans et de les rassurer car ils n'ont plus que trois mois à patienter.


Lucie Besse Razac

0 vue

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com