ICJ23791418
  • lauraguigue73

Joe Biden prend des mesures emblématiques pour les États-Unis

Depuis l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, les choses changent. Un bon nombre de mesures et de décrets ont été signés par le nouveau président américains dès son arrivée. Joe Biden souhaite reprendre l’Amérique en main et compte bien donner une nouvelle image de la première puissance mondiale.




Joe Biden signe les premiers décrets emblématiques d’après © cnn.com



“Il n’y a pas de temps à perdre” affirme Joe Biden. À peine installé à la maison blanche il ne lâche plus son stylo. Lors de son élection il avait promis de “guérir” les États-Unis des années Trump et c’est ce à quoi il consacre ses premières heures en tant que nouveau président. Depuis son arrivée il a signé une quarantaine de mesures dont dix-sept le premier jour selon CNN.com.


Soucieux de l’environnement, il décide de réintégrer les États-Unis dans l’accord de Paris pour le climat et de stopper le financement du mur avec le Mexique. Même sous peine de se mettre le premier ministre canadien à dos, il rompt l’accord passé entre Justin Trudeau et Donald Trump en s’opposant au projet de construction de l’oléoduc Keystone XL qui devait relier les États-Unis au Canada.


Emblématique aussi en matière de santé, il signe le retour de l’OMS et permet l’accès de tous les américains à une couverture médicale. L’homme de 78 ans qui avait attaqué son rival démocrate sur sa gestion de la crise sanitaire, a tout de suite fait de ce sujet une priorité. Plusieurs réformes ont été mises en place. D’abord l’obligation de porter un masque dans les bâtiments fédéraux mais aussi le développement de tests rapides et sans frais pour tous les américains. Bien que la moitié de la population américaine refuse le vaccin, Joe Biden s’efforce de les convaincre que c’est un obstacle à l’objectif qu’il a promis : sortir rapidement le pays de la crise.

Le retour de l’équité raciale



Autres points qui lui tiennent à cœur dans son mandat : l’équité raciale et la lutte contre le racisme systémique. Après la mort de l’afro-Américain George Floyd, tué par la police, Joe Biden annonçait que « cette tragédie [qui]a marqué un tournant dans l’attitude de ce pays envers la justice raciale […] ne ser[ait] pas oublié ». Le nouveau président, après avoir questionné le sujet de la politique migratoire, a annulé le décret adopté par Trump interdisant les ressortissants de pays en majorité musulmans d’entrer dans le pays. Il a également balayé la commission visant à rétablir l’instruction patriarcale dans les écoles. Le Congrès inclura désormais les étrangers dans le recensement et la composition des représentants. D’autres décrets antiracismes ont été signés, sur le sujet des logements et des discriminations envers les américains d’origine asiatique. La liste est encore longue et d’après les dires du président américain, elle est loin d’être terminée.

Que reste-t-il du mandat de Trump ?



Joe Biden raye petit à petit les mesures prisent par Donald Trump, mais que reste-t-il de ses quatre ans de mandat ? Les valeurs des deux présidents sont très différentes mais le « Americain first » fait l’entre deux. Joe Biden a signé un décret pour « inciter le gouvernement fédéral à acheter d’avantage de biens et services auprès d’entreprises américaines ». Le chômage, reste un fléau économique et social irritant pour les présidents. C’était l’un des combats de Donald Trump et son successeur ne semble pas vouloir lâcher l’affaire. Sur le point politique, Joe Biden a apaisé les tensions avec la Chine tout en maintenant la pression militaire avec entre autre l’envoi de porte-avions sur zone.

Morgane Briens

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Les Berges De L'Info.