ICJ23791418 Japon : La visite du Pape François comme coup de communication
  • Hugo Mougin

Japon : La visite du Pape François comme coup de communication

Alors qu’il était en visite au Japon, le Pape François a interpellé le monde sur les questions de paix dans un climat international extrêmement tendu.



Le pape au Japon pour prêcher le désarmement nucléaire ©AFP

Le pape François, en place depuis 2013, était en visite officielle au Japon, première fois pour un pape depuis 38 ans et Jean-Paul II, mais aussi en Thaïlande quelques jours plus tôt. Sa tournée Asiatique complète s'est déroulée du 20 au 26 novembre, passant 3 jours dans chacun des deux pays. Mais c’est surtout son voyage au pays du soleil levant qui a attiré l’attention générale, avec son discours à Nagasaki pour rendre hommage aux victimes de la catastrophe du 9 août 1945 et délivrer un message en faveur de la paix. En ce jour d’août, l’avion nommé Enola Gay largue sur Nagasaki une bombe nucléaire qui ravagera tout sur son passage, trois jours seulement après le bombardement d’Hiroshima par le même avion. C’est justement à cette arme nucléaire que le Pape François va directement s’attaquer. Il est « convaincu qu'un monde sans armes nucléaires est possible et nécessaire, je demande aux dirigeants politiques de ne pas oublier que ces armes ne nous protègent pas contre les menaces qui pèsent à notre époque sur la sécurité nationale et internationale ».


C’est dans un climat international extrêmement tendu qu’intervient cette déclaration. La course à l’armement nucléaire est en croissance exponentielle et l’envie de nombreux dirigeants de la posséder effraye l’opinion internationale. Des pays comme la Corée du Nord ou l’Iran posent de graves problèmes à cause de ces questions et le message du Pape a pour but de calmer cette course en essayant de raisonner les grands dirigeants. Le choix du Pape de venir dans un pays où les catholiques ne représente que 0,4% de la population (500 000 personnes environ) interroge. Cela remet en question la portée de son discours puissant qui aurait eu un écho certainement plus puissant dans un pays où le catholicisme est roi, où de réels fidèles auraient pu relayer plus facilement le message du plus haut visage de l’Église Catholique. Mais cette analyse doit être nuancée par le fait que la population Japonaise, même si elle n’est pas catholique majoritairement, est très sensible à ces questions de désarmement nucléaire à cause de son histoire et de son désir de paix notamment.


Ce discours et ce voyage officiel démontrent aussi une réelle envie du Pape et de l’Église de se replacer dans la diplomatie internationale. Non pas que son influence dans ce domaine était réduite au néant, mais qu'elle avait certainement perdu du poids dans les dernières années. Après notamment les scandales de pédophilies qui se multiplient, le Pape avait besoin de revenir sur le devant de la scène avec un des principaux messages de l’Église Catholique : la paix dans le Monde. Ce discours permet de rappeler à tout le monde qu’il faudra compter sur l’Église dans les enjeux diplomatiques majeurs des années à venir.


Hugo Mougin

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com