ICJ23791418
  • Morgane Briens

Elle a franchi le cap de l’exode urbain !

L’envie d’un mode de vie plus serein, plus naturel mais aussi plus en accord avec ses convictions l’ont poussé à quitter la ville, et à développer un projet entrepreneurial à la campagne. Portrait d’une agricultrice et auteure d’un “manifeste pour une ruralité positive” au changement de vie radical.


Plusieurs fois elle s’est posé la question : “Suis-je à ma place ?”. Dans son livre L’exode Urbain, elle raconte d’abord l’inconscience puis l’obsession de cette question chamboule-tout, faisant naitre en elle ce qui allait devenir un rêve puis plus tard un plan de vie. Claire Desmares Poirrier, 40 ans, est une ancienne urbaine. Née au Havre en 1980, elle a grandi au bord de la Seine à Saint-Vigor-d'Ymonville en Haute Normandie. À 17ans, elle quitte sa région pour s’installer à Lille dans le but d’entreprendre des études de science politique. Après une dizaine d’années passées en ville, Claire s’ennuie et à l’impression de s’éloigner de ce qu’elle est vraiment. Elle décide de suivre un projet issu de son “carnet de rêve” : retourner à la campagne en s’installant en Bretagne. Pour elle, c’est une révélation : “Cette décision était devenue une évidence. Aujourd’hui, je sais que c’était la condition pour construire une vie épanouissante. Il me fallait quitter la ville pour pouvoir me retrouver...”.


Claire Desmares Poirrier pour L’Exode Urbain © https://www.facebook.com/clairedesmarespoirrier/

Aujourd’hui, Claire et son mari possèdent - avec vingt-six associé(e)s en SCI (Société civile immobilière) coopérative - une ferme biologique et un café-librairie nommé L’Amante Verte. Située à La Chataigneraie des Landes, à 20 kilomètres de Redon, c’est la dernière exploitation agricole encore en activité du hameau. Grâce à cette ferme, Claire s’est découvert une passion des plantes, car L’Amante Verte c'est aussi une production de plantes médicinales et aromatiques, principalement destinées à la création de tisanes. Pour elle, l’échange et les relations humaines sont primordiales, c’est pour cette raison qu’elle aime transmettre ses connaissances des plantes mais aussi sa vision de l'exode rurale ; qu’elle raconte toujours avec sourire, détermination et fierté.


C’est cette volonté de transmettre et de faire découvrir qui a poussé Claire à écrire L’Exode Urbain. “Ce livre est un appel à l’action, je veux que les gens aient un nouveau regard sur le mot “ruralité””. Elle témoigne de son expérience et fait part de ses griefs pour “les matérialités insupportable de la ville”1. Ce qu’elle appelle ainsi ce sont les logements trop chers, la pollution, le gaspillage, le stress, l’étouffement de la ville. Si elle a quitté le monde urbain, c’est pour suivre ses principes essentiels : respecter l’environnement, recycler, refuser la consommation de masse ou encore améliorer son alimentation. Claire vit maintenant pleinement son rêve au jour le jour, est en harmonie avec la nature, mais surtout avec elle-même.


1. DESMARES POIRRIER Claire, L’Exode Urbain, Terre Vivante, 2019, p. 9-10.


Morgane Briens

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Les Berges De L'Info.