ICJ23791418 Coupe d’Europe : à l’issue des matchs de poule, quel bilan pour les clubs français ?
  • Dorian Marchand

Coupe d’Europe : à l’issue des matchs de poule, quel bilan pour les clubs français ?

Mis à jour : janv. 25

La 6e et dernière journée de Champions Cup qui s’est déroulée ce week-end a rendu son verdict. Seuls trois clubs français poursuivent l’épopée européenne à l’instar de Clermont et Toulouse qui recevront leur quart à domicile, tant dis que le Racing 92 se déplacera sur la pelouse du club auvergnat. À l’inverse, fin de parcours européen pour Lyon, Montpellier et la Rochelle.


> ASM Clermont Auvergne : oublier les déboires du TOP 14

Harlequins - ASM Clermont Auvergne © Instagram ASMCA

Qualifié dès le coup de sifflet de la 5e journée durant laquelle les Clermontois ont vaincu l’Ulster sur le score de 29-13, l’équipe auvergnate a dû malgré tout s’arracher sur la pelouse du Stoop à Twickenham face aux Harlequins, ainsi qu’espérer un faux-pas d’un leader des autres poules pour glaner ce quart de final à domicile. C’est chose faite avec l’échec du Racing 92 dans les dernières minutes sur la pelouse du Champion d’Europe en titre : les Saracens.


Un parcours européen qui doit permettre à l’ASMCA de rebondir, avec le retour du TOP 14, après deux semaines passées sur la scène européenne. Le club auvergnat pointe à la 8e place suite à un bilan plutôt mitigé dans cette première partie de saison.


> Racing 92 : une dernière journée qui coûte chère

Saracens - Racing 92 © Instagram Racing 92

Également qualifié depuis la 5e journée, les Franciliens avaient besoin d’une victoire face aux Sarries pour valider un quart de final à domicile. Malgré leur supériorité numérique pendant toute la seconde période après le carton rouge contre Skelton suite à un plaquage haut, les Racingmen ne sont pas parvenus à saisir cette précieuse victoire. Au terme d’un match complètement fou, ce sont bien les Saracens héroïques qui ont arraché cette victoire grâce à une ultime pénalité victorieuse dans les 5 dernières minutes du match. Score final : 27-24 et un déplacement au stade Marcel Michelin pour les Franciliens, deux ans après avoir échoué au même stade de la compétition face à… Clermont.



> Stade Toulousain : un sans-faute pour le champion de France


6 journées, 6 victoires. Les Toulousains n’ont fait aucun cadeau à leurs concurrents dans ces phases de poule, opposées à Montpellier, au club anglais du Gloucester, et aux irlandais du Connacht, le quadruple vainqueur de la Coupe d’Europe affiche clairement ses ambitions.


Déjà qualifié dès la fin de la 5e journée, les Toulousains se devaient d’assurer leur quart à domicile lors de la dernière journée face au Gloucester. Malgré une première période accrochée, les hommes d’Ugo Mola ont su trouver les ressources nécessaires pour venir à bout des anglais pendant la seconde période.


Le Stade Toulousain recevra l’Ulster, dauphin de Clermont dans la poule 3 pour leur seconde confrontation à ce stade de la compétition. En 1999, les Toulousains s’étaient inclinés (13-15) face à cette équipe de l’Ulster, espérons que le club français saura rééquilibrer la balance…



> LOU Rugby : une sortie sans les honneurs

LOU Rugby - Northampton © Instagram LOU Rugby

Dans la poule du Leinster, Lyon n’a jamais été en capacité de rivaliser cette année sur la scène européenne. Leur dernier match à domicile face à Northampton est à l’image du parcours européen, alors qu’ils tenaient un succès honorifique à la mi-temps, les Lyonnais se sont vus remonter pendant la seconde période, encaissant 5 essais face à une équipe anglaise qui jouait sa qualification en quarts.






Le LOU qui doit maintenant se concentrer sur la scène nationale puisque l’équipe de Pierre Mignoni pointe à la seconde place du TOP 14 à la mi-saison, trois points derrière le leader bordelais.



> Montpellier Hérault Rugby : un dernier succès poussif mais insuffisant


Déjà éliminé, les Montpelliérains avaient à cœur de sortir de la scène européenne avec les honneurs. C’est chose faite pour les hommes de Xavier Garbajosa qui sont venus à bout du Gloucester après une rencontre rythmée par 9 essais. Devant leur public, au GGL Stadium, le club montpelliérain termine sur une note un peu plus positive malgré l’échec d’une nouvelle campagne européenne.

Un succès qui doit permettre aux Montpelliérains de repartir sur de bonnes bases avec le retour du TOP 14, pour tenter d’imposer leur place afin de jouer les play-offs.



> Stade Rochelais : un exploit qui ne s’est pas produit


Les Rochelais devaient croire à une succession d’exploits pour espérer voir les quarts de finale, comme par exemple le fait de devoir s’imposer avec le bonus offensif sur la pelouse d’Exeter. Malgré une première mi-temps où les maritimes se sont montrés accrocheurs, rentrant aux vestiaires sur un score nul de 14-14, les Chiefs ont mis leur puissance à exécution au cours de la seconde période.

Une défaite qui ne doit pas effacer des ambitions pour le club maritime qui participait pour la deuxième fois seulement à une grande coupe d’Europe.


Dorian Marchand

0 vue

©2019 par Les Berges De L'Info. Créé avec Wix.com