ICJ23791418
  • Benjamin Ducornait

Coronavirus : la vie quotidienne des Français affectée

Mis à jour : oct. 4

Salon de l’Agriculture écourté, semi-marathon de Paris reporté, de grands événements ont été annulés ce weekend dans l’hexagone pour faire face à la propagation du virus Covid-19.


Un numéro vert ouvert, des messages de prévention diffusés un peu partout…

Il est à présent impossible d’échapper au phénomène Coronavirus, au cœur des conversations de tous les Français.


La France est de plus en plus touchée par le virus. La barre symbolique des 100 contaminations a été franchie pendant ce weekend. L’épidémie est désormais classée en stade deux sur une échelle de trois. Suite à un conseil des ministres exceptionnel samedi, il a été décidé que tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieux confinés sont interdits.


Le musée le plus visité au monde, le Louvre, a été fermé toute la journée de dimanche et reste fermé aujourd'hui. Des milliers de rassemblements culturels ont aussi dû être annulés, beaucoup d’événements sportifs ont été reportés. Les lieux de culte ont, quant à eux, misé sur la prévention. Dans les mosquées et les églises de France, il a été conseillé d’éviter tout contact physique entre les fidèles.


Le musée du Louvre est resté fermé ce dimanche 1er mars 2020 © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP


« Une catastrophe financière »


Tous ces événements coûtent, mais surtout étaient censés rapporter de l’argent. Les conséquences économiques sont et seront sans précédents. Le bal des Gigolos Gigolettes du festival de Dunkerque, dans le Nord de le France, en est le parfait exemple. 8.000 carnavaleux étaient attendus avant l’annulation du Bal. Le budget d’organisation de 250.000 euros doit malgré tout être supporté et les semaines de préparation deviennent vaines.


Dans l’Oise, foyer de propagation le plus important, les mesures sont encore plus restrictives : Tous les "rassemblements collectifs" sont annulés. Des villages entiers sont invités à l’isolement et les établissements scolaires sont fermés dans neuf communes. Ces mesures spectaculaires sont sans appels pour tenter de limiter la propagation du virus. Pour les Français, l’inquiétude est redoublée par toutes ces annulations de rassemblement.


Beaucoup d’internautes dénoncent l’irrationalité de ces mesures qui, selon eux, ne font qu’aggraver l’inquiétude. « La panique irrationnelle est plus dangereuse que n’importe quel [virus] » témoigne sur les réseaux l’auteur Jean-Marie Godard, en constatant que des magasins ont été dévalisé dans certaines régions.


Benjamin Ducornait

49 vues

©2020 par Les Berges De L'Info.