ICJ23791418
  • Canaux Clément

Brol la Suite, c'est Oui ou bien c'est Non ?

Mis à jour : oct. 5

Après une tournée des Zéniths chargée avec le “Brol Tour”, la talentueuse Angèle avait fait son retour côté studio et nous gratifiait le 8 novembre dernier de la réédition de son album Brol, sorti le 5 octobre 2018.


Cette fois-ci, le projet s’appelle sobrement Brol La Suite et contient 7 morceaux inédits, venant compléter ceux déjà existants. Ils viennent donner plus de profondeur et de cohérence à l’album.

Pour mettre en avant musicalement ce projet étendu, elle avait livré une prestation en live de  “Perdus” sur la chaîne Youtube Colors et avait posté le clip de “Oui ou Non” quelques jours après, un des morceaux phares de la réédition. Après deux semaines d’exploitation, il est enfin possible de se faire une idée sur les points forts et les points faibles du projet.


Une stratégie bien rodée


Angèle n’est pas la seule artiste à appuyer sur le ressort “Réédition” depuis la rentrée. Rien que pour le mois d’octobre, des artistes comme Aya Nakamura (avec la réédition de son album Nakamura) ou encore Lomepal (avec l’extension de son album Jeannine, intitulé Amina) ont également offert à leur public des morceaux inédits. PNL avait réalisé la même chose en ajoutant 4 morceaux inédits à leur dernier album Deux Frères en juin dernier.

Bien évidemment, l’aspect financier n’est pas anodin dans ce stratagème marketing. L’intérêt pour les artistes est de faire gonfler les ventes et redonner un second souffle à leurs albums pour essayer d’obtenir une certification plus haute. Angèle, forte d’un triple disque de platine (300 000 ventes), peut donc espérer atteindre le disque de diamant (500 000 ventes) avec sa réédition.


Mais au-delà du commercial, que vaut Brol la Suite musicalement ?


Une recette qui marche


Côté instrumental, on retrouve les mêmes sonorités tantôt légères et festives, tantôt profondes et mélancoliques, qui ont fait le succès de Brol. Ainsi, un titre comme “Oui ou Non” colle à l’atmosphère qui s’émanait du tube “Tout Oublier” alors que l’émotion qui se dégage du titre “Insomnies” rejoint plus “Les matins”. En clair, Angèle fait du Angèle et elle le fait très bien. Les thèmes abordés restent sensiblement les mêmes. L’amour et ses déceptions prédominent avec comme titre d’affiche “Que du Love”, en featuring avec le chanteur Kiddy Smile, “Perdus” ou encore “Tu me regardes”. 


Là où Angèle est surprenante avec cette réédition, c’est dans l’utilisation même de sa voix. On est pris par l’émotion en quelques titres puis la légèreté des autres nous fait redescendre et nous apaise. Elle jongle parfaitement entre la mélancolie voire la tristesse et la joie. Elle prend des risques vocalement et tente des choses, évitant une certaine monotonie, ce qui, à titre personnel, était l’un des seuls défauts que je trouvais à Brol. Angèle varie les flow, les intonations et les instrumentales à la perfection, donnant donc à Brol la Suite une réelle patte artistique. 

Si je devais donner un coup de cœur sur cette réédition, je choisirais sans hésiter “Perdus” qui dégage une telle puissance émotionnelle qu’on ne peut pas rester indifférent. Cette chanson est pour moi l’hymne de ce projet.


Néanmoins, un des défauts majeurs est le manque de featuring. Avec cette réédition, c’était le moment de se lâcher complètement et de s’ouvrir à d’autres univers et d’autres artistes. La pression du premier album n’a plus lieu d’être et son public serait en mesure de voir Angèle chanter avec d’autres. Seulement un featuring (avec Kiddy Smile) est présent sur la réédition, qui vient s’ajouter au tube “Tout Oublier” avec Roméo Elvis. Soit 2 featuring en 19 chansons. Voir Angèle en duo avec un francophone apporterait une réelle fraîcheur bienvenue dans la scène musicale.


Espérons maintenant pour Angèle que le succès commercial et critique soit à la hauteur du travail qu’elle a fourni pour nous livrer une extension sincère, originale et émouvante de Brol. En attendant, Angèle terminera sa tournée avec notamment trois dates à l’Accor Hotel Arena en février 2020, ce qui lui donnera l’occasion de chanter sur scène les morceaux de sa réédition.


Clément Canaux

75 vues

©2020 par Les Berges De L'Info.