ICJ23791418
  • Eve Martin

Biomimétisme : Une inspiration majeure chez les designers d’aujourd'hui


Crochets du fruit de bardane ayant inspiré l'invention du Velcro © Muriel Hazan

Le biomimétisme s’intègre et s'accroît dans les travaux des scientifiques, chercheurs et en particulier chez les designers depuis plusieurs années déjà. Créant une approche plus verte et naturelle, ces projets ont pour but d’améliorer notre quotidien grâce à différents moyens technologiques importés par le biomimétisme.

Le biomimétisme est présent dans notre vie quotidienne et ce depuis un certain temps. Exemple unique et insoupçonné : la tour Eiffel, sa structure étant inspiré de la structure inférieur d’un fémur humain. Le biomimétisme, c’est le processus en vogue chez les designers et ingénieurs d’aujourd'hui. C’est une source d’inspiration majeure pour les designers qui se basent fréquemment sur cette approche pour concevoir leurs travaux. Mais alors le biomimétisme c’est quoi ? Le biomimétisme c’est un processus de recherche qui vise à s’inspirer du vivant (animaux, végétaux, micro-organismes, écosystèmes,...), de ses formes, matières, propriétés et fonctions pour créer des systèmes productifs et technologiques. Ce sont des ingénieries inspirées de la nature ayant pour but de répondre à des problèmes de notre société. Elles visent à être moins polluantes, moins consommatrices d’énergies, plus recyclables, de meilleures qualités et à moindre coût comparés aux autres types d’ingénieries classiques.


Une approche intemporelle


Le biomimétisme est adulé par les designers qui veulent répondre aux problématiques actuelles comme la protection de l’environnement. Il s’agit de garder de l’esthétisme tout en restant abordable.

Au XVIe siècle Léonard de Vinci écrivait « Prenez vos leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur », preuve que ce processus est loin d’être inédit. Gilles Bœuf, professeur à l'Université Pierre-et-Marie-Curie et Président du Muséum national d'histoire naturelle souligne que "Le vivant à 3,85 milliards d'années et il a résolu énormément de questions liées à son existence et à sa survie. La nature est excellente parce qu'elle réagit toujours en optimisant, au coût énergétique le plus bas". Cette approche est, selon lui, la meilleure des solutions et le futur de nos industries.


Des designs révolutionnaires


Le biomimétisme se cache dans notre quotidien. Le velcro en est le parfait exemple. Inventée par George de Mestral, un ingénieur suisse en 1941, cette bande adhésive composée d’une partie velours et d’une partie crochet est inspirée des fruits de bardane (munis de crochets destinés à faciliter la dispersion des graines en s’accrochant à tout ce qui passe près d’eux).

Le réseau de train Shinkansen, TGV japonais, est lui aussi un bon exemple. Le créateur Eiji Nakatsu s’est inspiré du bec et de la tête du martin-pêcheur pour gagner tant en vitesse qu’en économie d’électricité.

Le Eastgate Center, centre d’affaire à Harare au Zimbabwe illustre bien ce procédé. Le bâtiment se démarque par son air conditionné qui est en fait inexistante. Créé par Mike Pearce il ne possède pas d’air conditionné, mais de petites cloisons ouvertes à l’extérieur du bâtiment exactement comme les termitières. Ces trous permettent à l’immeuble de réguler sa température automatiquement, gardant la chaleur (accumulée antérieurement) lorsqu'il fait froid et inversement.


« L’innovation c’est la vie » affirment Nicolas Bel, Stéphane Gaston, respectivement professeur agrégé de mécanique au lycée Marcellin-Berthelot de Saint-Maur-des-Fossés (94) et professeur de construction mécanique au lycée Denis-Papin de La Courneuve (93). Ce mouvement prend de l’ampleur dans notre société, les designers recherchant toujours plus d’idées, plus de matériaux pour pouvoir améliorer notre quotidien.

Si l’appellation biomimétisme semble inconnue, elle fait partie de notre présent et semble s’intégrer encore davantage dans notre futur.


Eve Martin


©2020 par Les Berges De L'Info.