ICJ23791418
  • Dorian Marchand

ASM Clermont Auvergne : Un début de saison rythmé par des hauts… et des bas.


Le pack clermontois suite à leur première victoire à l’extérieur face à Bayonne. Crédit Photo : Instagram de l’ASM CA

À quelques jours du choc contre Lyon, on dresse une analyse de l'état de santé du club auvergnat.



Un premier bloc de matches très abordable mais…


ASM Clermont-La Rochelle : 28-10

Bayonne-ASM Clermont : 30-34

CA Brive-Corrèze-ASM Clermont : 28-21

ASM Clermont-Section Paloise : 28-37


Vainqueur de la Challenge Cup et finaliste malheureux du Top 14, c’est avec de nouvelles intentions que le collectif clermontois, toujours sous la houlette de Franck Azéma, entraîneur en chef depuis 2014, s’est parfaitement lancé dans ce début de saison en s’imposant 28-10 au mythique stade Marcel-Michelin. Une semaine plus tard, au terme d’un match indécis marqué par un très bon rythme de jeu, les coéquipiers de Fritz Lee confirment chez le promu bayonnais, score final 30-34. À la fin de la deuxième journée de la phase régulière, le pack clermontois semble être solidement installé avec de fermes intentions de remporter le 100e derby face au promu briviste.

Le collectif clermontois face à l’équipe briviste lors du 100ème derby. Crédit Photo : Instagram de l’ASM Clermont

C’était sans compter sur une parfaite discipline des Coujoux leur permettant de s’imposer 28-21 en concédant seulement 2 pénalités à cette équipe de l’ASM qui aura attendu trop longtemps avant de réagir. Nourri de quelques regrets, c’est malgré tout avec optimisme que le vice-champion de France prépare la réception de la Section Paloise au Michelin. Une rencontre qui va s’avérer être une nouvelle désillusion pour le collectif, battu sur leur propre pelouse, 37-28, face à une équipe qui ne s’était imposée que deux fois de toute leur histoire, il faut remonter à 2002 pour voir Clermont s’incliner à domicile face à la Section. Pourtant marqué par le retour de Morgan Parra de blessure, capitaine et demi de mêlée incontestable depuis 2010, et par une composition paloise affaiblie par de nombreuses absences, le pack clermontois n’a pas su imposer son rythme de jeu, victime de nombreuses erreurs. C’est sur un bilan mitigé que l’ASM pointe à la 7e place à la fin de la 4e journée avec un total de 8 points pour 2 victoires et 2 défaites juste avant la trêve.


Relancer une dynamique à l’approche d’un second bloc très complexe


Stade Français-ASM Clermont : 18-32

ASM Clermont-Montpellier Hérault Rugby : 20-13

Union Bordeaux-Bègles-ASM Clermont : 42-15

ASM Clermont-Lyon LOU : ?-?


Les esprits tourmentés par cette défaite amère à domicile face à la Section Paloise, c’est un collectif en recherche d’une nouvelle dynamique qui arrive au stade Jean-Bouin à l’occasion de la 5e journée de TOP 14. Après une première mi-temps au coup par coup, les Jaunards sortent le grand jeu dès le retour des vestiaires avec un grand McIntyre sanctionnant la forte indiscipline adverse à 6 reprises, score final : 18-32. Une victoire qui contribue à la bonne cohésion d’un collectif revigoré. L’ASM va d’ailleurs confirmer la semaine suivante face à sa bête noire montpelliéraine. Le MHR étant sur une série de 5 victoires au stade Marcel-Michelin, la malédiction est enfin brisée : au terme d’un match virulent, les clermontois vont avoir le dernier mot (20-13), grâce à une discipline bien plus solide que leurs adversaires (15 pénalités concédées par le MHR contre 7 pour l’ASM). Un match qui confirme la nouvelle dynamique du club auvergnat.


Les clermontois à l’action lors du match Stade-Français-ASM Clermont. Crédit Photo : Instagram de l’ASM Clermont

Enfin, ce week-end, le pack clermontois se déplaçait au Stade Chaban-Delmas, invaincu cette saison. À l’annonce des compositions, l’Union Bordeaux-Bègles sort l’équipe phare. Face à elle, un groupe clermontois très remanié à l’image de la première titularisation de l’ouvreur Marc Palmier et du jeune espoir Clément Lanen. C’est donc avec peu d’objectifs que l’ASM espère tirer son épingle du jeu. Malgré une première mi-temps assez équilibrée et une équipe clermontoise accrocheuse, l’expérience du groupe bordelais va être décisive pour tourner le match définitivement en leur faveur. Score final assez logique : 42-15. Un choix voulu par Franck Azéma préférant s’axer sur le choc face à Lyon au stade Marcel-Michelin ce week-end ? Dernier match avant une trêve de deux semaines, le collectif clermontois a l’occasion d’affirmer sa place dans les 6 premiers du TOP 14. Pour cela il faudra se défaire d’une équipe lyonnaise au meilleur de sa forme : leader du championnat et sur une lancée de 7 victoires cette saison et d'aucune défaite.


Un début de saison impacté par l’absence des internationaux et mouvementé du côté des recrutements


C’est une habitude au sein du club auvergnat : en raison de la Coupe du Monde de rugby, 10 internationaux clermontois manquent à l’appel, l’ASM étant toujours l’un des clubs les plus impactés à ce niveau. Cependant, cela n’explique pas tout puisque si l’on regarde de plus près, on constate que les « années Coupe du Monde » réussissent plutôt bien à l’ASM (finaliste du TOP 14 en 2015 notamment). L’infirmerie clermontoise compte également quelques blessés à l’image de Wesley Fofana qui a d’ailleurs été contraint de déclarer forfait pour la Coupe du Monde avec le XV de France au Japon.

Enfin, on peut noter du mouvement du côté des recrutements, l’effectif clermontois pour la saison 2020-2021 commence à prendre forme : le staff clermontois ayant annoncé l’arrivée du jeune pilier Cristian Ojovan auparavant à Aurillac, du talonneur Adrien Pélissié jouant actuellement à Bordeaux et du demi de mêlée Sébastien Bézy évoluant à Toulouse. On sait déjà que Davit Zirakashvili prendra sa retraite à la fin de saison et que Greig Laidlaw ne percevra pas une prolongation de contrat avec l’ASM.


Dorian Marchand


68 vues

©2020 par Les Berges De L'Info.