ICJ23791418
  • Sylvain Bruyas

Équipe de France : le navire tangue


Antoine Griezmann et Paul Pogba, deux joueurs qui symbolisent la méforme de l’Équipe de France ©AFP

Entre choix discutables du sélectionneur, schéma tactique pas clairement établi et joueurs clés méconnaissables, la situation des Bleus est préoccupante à seulement six mois de l’Euro 2020.

Après un match assez poussif face à la Finlande, l’Équipe de France s’est incliné pour la première fois de son histoire contre cette équipe scandinave. Après une trentaine de minutes sérieuses, les bleus ont concédé deux buts coup sur coup et n’ont jamais pu revenir au score. Beaucoup de joueurs présents sur le terrain ne sont pas des titulaires habituels avec notamment la première sélection de Marcus Thuram, fils du célèbre défenseur Lilian.

Didier Deschamps, le sélectionneur, a dû composer sa liste des 23 convoqués en fonction des innombrables blessés comme Eduardo Camavinga, Houssem Aouar ou encore Nabil Fékir. Beaucoup de joueurs ont été appelés alors qu’ils sont laissés au repos dans leur club. C'est le cas de Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe ou encore les deux joueurs du Bayern Munich, Corentin Tolisso et Lucas Hernandez. Ces accumulations de blessures fragilisent l’Équipe de France et l’on voit que certains des remplaçants sont en difficulté comme Steven N’Zonzi et Moussa Sissoko, tous deux fautifs sur les buts de la Finlande.



Des cadres en difficulté dans leurs clubs respectifs


Paul Pogba, grand artisan du sacre de l’Équipe de France en Russie, peine à retrouver son niveau depuis cette victoire en Juin 2018. Propulsé en dehors du 11 de départ à Manchester United par Ole Gunnar Solskjær, le français ne dispose pas du temps de jeu qu’il souhaiterait et cela se ressent sur le terrain. L’ancien turinois ne semble plus en confiance et cela déteint sur ces prestations en Équipe de France.

La situation d’Antoine Griezmann pose également problème. Depuis son transfert à Barcelone pour 120 millions d’euros lors du mercato estival de 2019, la star des Bleus peine à s’installer au sein de l’attaque barcelonaise. Cela se ressent sur ses statistiques :le natif de Mâcon a inscrit seulement 17 buts et délivré 5 passes décisives en l’espace de 58 matchs. Le cas de ces deux cadres inquiète grandement les supporters français notamment à cause de l’Euro 2020 qui débute le 11 juin prochain.


Une équipe qui se cherche à six mois de l’Euro


Lors des derniers rassemblements, le sélectionneur français a changé de système tactique à presque tous les matchs. Du 4-4-2 à plat ou en losange, en passant par une défense à 3, Didier Deschamps ne semble pas avoir trouver son schéma de prédilection. Le jeu proposé par les bleus n’est donc pas rassurant d’autant plus qu’il ne reste, à ce jour, qu’un seul match de prévu pour les Bleus avant de débuter l’Euro 2020. Une poule qualifiée de « poule de la mort » attend l’Équipe de France puisqu’elle est composée de deux grandes nations du football mondial à savoir l’Allemagne, le Portugal de Cristiano Ronaldo, et la Hongrie fraîchement qualifiée après sa victoire face à l’Islande.



La victoire face au Portugal: une éclaircie dans la pénombre


N’Golo Kanté, auteur d’une prestation XXL et unique buteur du match. © Patricia de Melo Moreira, AFP

Avec la victoire ramenée de Lisbonne significative de qualification pour le Final Four de la Ligue des Nations, les Bleus ont quelque peu rassurés. Auteurs d’une prestation défensive solide, les joueurs de Didier Deschamps ont su profité de la “boulette” du gardien portugais pour s’imposer sur le plus petit des scores (1-0). De bon augure pour préparer sereinement le match de mardi face à la Suède et faire retomber la pression suite à la déroute de mercredi passé.

Sylvain Bruyas

53 vues

©2020 par Les Berges De L'Info.